Caroline Denis - Bruxelles

Caroline Denis - Bruxelles

Créé le: 3/10/2012, 11h19 - Modifié le: 3/10/2012, 11h26

Être volontaire représente une étape incontournable à mon épanouissement personnel.

Lorsque je me suis adressée à la Croix-Rouge, cela faisait plus de cinq ans que je n’étais plus engagée dans une activité de volontariat.
Or, le volontariat, je m’en suis nourrie pendant des années et le contact avec les enfants me manquait.

Pourquoi la Croix-Rouge ? Parce qu’il s’agit d’une organisation qui fonctionne sur base de milliers de bénévoles qui véhiculent des valeurs fortes dans lesquelles je me retrouvais.

Pourquoi le droit international humanitaire ? Parce que je suis persuadée de l’utilité de relayer des normes à caractère profondément humaniste auprès d’un public jeune et de l’éduquer ainsi à la tolérance et au respect.

Nos jeunes sont les décideurs de demain, les sensibiliser équivaut à œuvrer pour un futur de paix et de partage.

Et comment les sensibiliser mieux qu’en jouant ? Les outils de sensibilisation donnent l’avantage de pouvoir capter leur attention facilement. Il s’agit d’un jeu de plateau, d’un DVD, le tout mis en scène par les animateurs. Et ça marche ! Ils se prennent au jeu, discutent, argumentent, éclatent de rire et subtilement assimilent.

Voir un enfant ou un adolescent rire n’a pas de prix.
Je me sens bien et utile auprès d’eux.

Caroline Denis, 31 ans, Etterbeek, Bruxelles-Capitale